Type

François Jauffret, Vice-président en charge des travaux, de la logistique et de la sécurité

• Âge : 77 ans
• Situation familiale : marié, 3 enfants
• Activité professionnelle : ancien directeur commercial (durant 20 ans) ; à la FFT, durant 20 ans : DTN et directeur du développement.
• Club : Club Lagardère (invité permanent), Racing Club de France (membre d’honneur), Villa Primrose (membre d’honneur)
• Meilleur classement : n°20 à l’ATP en 1974
Texte

Parcours de dirigeant bénévole

  • Trésorier au Racing Club de France, trésorier de l’International club de France
  • Président de la ligue du Val-de-Marne (depuis 2004)
  • Trésorier de l’Association de la coordination francilienne

En quoi consiste votre délégation ?

Cela peut représenter beaucoup de choses, tout dépend de l’importance que l’on veut donner au poste. Je suis venu pour la première fois à Roland-Garros en 1956. Vous pouvez donc comprendre que j’en ai vu, des transformations. Roland-Garros est un chantier permanent et je me suis toujours intéressé aux travaux du stade. Aujourd’hui, nous sommes entrés dans une stratégie qui modifie totalement la vie de ce lieu mythique. Les Mousquetaires n’en croiraient pas leurs yeux.

Quelles sont vos priorités ?

Le court dans les Serres a été achevé, le court Suzanne-Lenglen modernisé et un petit central de 2400 places a vu le jour au fonds des Princes... L’équipe de Roland Garros, dirigée par Gilles Jourdan, ne manque pas de travail et la physionomie du stade continue d'évoluer au fil des années. Ces changements seront d'autant plus importants avec la couverture du court Philippe-Chatrier.